Yannickarfradin

La Traversée de l'Océan de Ryn

La Traversée de l'Océan de Ryn
 Cliquer sur la loupe pour voir le zoom 
La Traversée de l'Océan de Ryn
Référence : LPR-003
Alors que Léraline, Cormag McGowein et Méruline font la connaissance de l’équipage du Vasalith, le guerrier noir tombe malade. Puis, plus inquiétant car jamais survenu, c’est au tour de la petite fée.

Bientôt, des phénomènes étranges se manifestent à bord du navire dygallien, surtout aux heures les plus sombres de la nuit. Comment expliquer la visite nocturne de papillons quand les terres les plus proches se trouvent à plusieurs jours de vol ? Qui est cette femme mystérieuse que matelots comme combattants embarqués aperçoivent au crépuscule ?

La Gardienne, qui n’a d’autre choix que de mener l’enquête seule, réalise que des mythes des temps anciens prennent vie autour du Vasalith et menacent de l’engloutir…
Options
Dédicace pour ?
20 € + FP 6,11 €
2020-12-31 26.1126,11
Évaluation Excellent 5.0/5 - 1 commentaires Lire ou écrire un commentaire
Excellent 5/5  - 
La traversée de l’océan de Ryn est le tome 3 du cycle de McGowein. Les tomes 1 et 2 ont déjà fait l’objet d’une chronique. Elle reprend l’histoire où le tome précédent l’avait laissée, quand nos trois héros, McGowein, Léraline et Méruline embarquent à bord du Vasalith à destination du Vieux continent.

L’histoire
Elle est relativement simple comparée au tome précédent. C’est un périple à travers l’océan et toutes les péripéties qui s’y rapportent. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il y en a. Entre les dangers de l’océan lui-même et ceux des marins qui les infestent, ils sont nombreux. McGowein va devoir affronter divers épreuves dont la complexité s’étant d’une attaque de pirates au terrible et effrayant mal de mer. En parallèle au voyage de McGowein, la résistance en Orgondie contre l’usurpateur Aydan s’organise autour de l’insaisissable faucon blanc, avec plus ou moins de bonheur.

Les personnages
Nous retrouvons nos héros préférés, le taciturne McGowein, la volcanique Léraline et l’espiègle Méruline. Mais d’autres vont s’y rajouter. Tout d’abord l’équipage du Vasalith, et en particulier le major Remulia. Ainsi que deux personnages nouveaux : Cecilith et Leiria. Je ne les détaillerai pas plus parce que cela est impossible sans divulgâcher l’histoire.

Mon avis
Ce roman raconte une traversée. Une traversée dangereuse, parsemée de péripétie et de nombreux morts. Cette mortalité élevée est d’ailleurs le point faible du roman. La Dygalie est un royaume insulaire ayant armé une flotte puissante. Elle est obligée de parcourir cet océan pour commercer. Et pourtant, il est à la fois peu exploré et très dangereux. J’espère pour la prospérité du royaume que tous les voyages ne se passent pas ainsi. Mais c’est le seul défaut du roman. Le reste de l’histoire est menée sans temps morts.
Quelques coins du voile qui recouvrent les mystères concernant McGowein se soulèvent. On comprend mieux certains des mystères qui entourent ce
Ajouter un commentaire
Note
Pseudo
Email (facultatif)
Commentaire
Copier lꞌimage